Les chevrettes sont en route…

Après plusieurs rencontres avec des éleveurs de chèvres alpines, j’ai trouvé l’élevage d’origine de mon futur troupeau : elles viendront de chez Catherine, productrice de lait dans le Maine et Loire avec 270 chèvres. Cet élevage a été choisi pour son travail de sélection génétique des animaux en fonction de la qualité du lait, pour obtenir un lait riche en matières grasses et en protéines, constituants essentiels à la fabrication de bons fromages. La joyeuse troupe de 54 chevrettes et 2 p’tits boucs devrait venir au monde au début du mois de février, rester 3 semaines environ chez Catherine, puis « transhumer » jusqu’au Hallay autour du 20 mars. Dès lors, changement de rythme et biberons à gogo : ce sera parti pour de vrai !